Navigation – Plan du site

Présentation

Les Livres d’e-Spania comportent trois collections : « Sources », « Études » et « Travaux en cours ». Celles-ci peuvent accueillir des ouvrages écrits en diverses langues européennes.
La collection « Sources » est consacrée à l’édition ou à la traduction d’œuvres et de documents. Soucieuse de conjuguer rigueur scientifique et lisibilité, elle s’adresse à un lectorat pluridisciplinaire : linguistes, philologues, littéraires et historiens.
La collection « Études » est destinée à la publication de monographies critiques portant sur les langues, les littératures, les arts ou l’histoire de la péninsule Ibérique au Moyen Âge et à l’époque moderne.
La collection « Travaux en cours » rassemble des traductions ou des publications de grande ampleur, menées collectivement à moyen ou long terme, et qui donnent lieu à une édition évolutive.
 
Le rythme de publication des Livres d’e-Spania est en moyenne d’un à deux ouvrages par an dans chacune des collections.
La sélection des ouvrages relève des comités qui assument actuellement la politique de publication, très filtrante, de la revue e-Spania.
 
Au plan institutionnel, Les Livres d’e-Spania bénéficient du soutien de l’Université Paris-Sorbonne, de son École doctorale IV et de CLEA (EA 4083). Lire la suite...

 

 

Dernier volume en ligne
Del peccato alessandrino

Realtà e limiti della maestría ‎di un autore e di un personaggio ‎(Libro de Alexandre)
de Marta Materni
Couverture Études3

Au cours des quinze dernières années, en particulier après la monographie et les nombreuses études d'Amaia Arizaleta, on a assisté à la prolifération de travaux portant sur l’emblème du monde des lettres castillanes du début du XIIIsiècle : le Livre d'Alexandre. À la lumière des travaux les plus récents, cet ouvrage – qui s'appuie sur les possibilités offertes par une monographie tout en proposant une série de questions nouvelles – s'attache à présenter une vision actualisée du poème. 
Face aux interprétations récentes, fortement centrées sur l'aspect politique et en particulier courtisan de l'œuvre, l'auteur adopte un point de vue strictement littéraire : un voyage à travers les mots du texte avec un regard porté sur d’autres textes, notamment français, un voyage articulé autour de deux termes clés présents dès le prologue – maestría et pecado – avec leurs nombreuses nuances, afin d'inscrire le poème castillan dans le cadre plus vaste de la culture européenne.

Publié avec le concours de l'Université Paris-Sorbonne (Conseil scientifique, École doctorale IV et CLEA, EA 4083).

Couverture : Histoire ancienne jusqu'à César (ca 1260-1270), ms. 0562, fol. 166.
Crédits : Bibliothèque municipale de Dijon.

Actualités

e-Spania

Calenda | Moyen Âge

Calenda | Péninsule ibérique