Navigation – Plan du site
Un roi en quête d’auteurité - Corinne Mencé-Caster

Bibliographie

Plan

Haut de page

1. Œuvres historiques

Grande et générale histoire (ALPHONSE X)

GARCÍA SOLALINDE, Antonio (éd.), Alfonso el Sabio. General estoria (primera parte), 2 vol., Madrid : J.A.E.I.C (Centro de Estudios Históricos), 1930.

GARCÍA SOLALINDE, A., KASTEN, Lloyd A., OELSCHLAGER, Victor R. B. (éd.), Alfonso el Sabio. General estoria (segunda parte), 2 vol., Madrid : C.S.I.C., 1957-1961.

Histoire d’Espagne (ALPHONSE X)

MENÉNDEZ PIDAL, Ramón (éd.), Primera crónica general de España, vol. 1, Madrid : Gredos, 1955.

ISIDORE DE SÉVILLE, Chronique universelle

MIGNE, Jacques Paul (éd.), Chronicon, in Patrologiae cursus completus… (Patrologie latine), 217 vol., Paris, 1844-1864, 83, col. 1017-1058.

ISIDORE DE SÉVILLE, Historia de regibus gothorum, wandalorum et suevorum

FALQUE, Emma (éd.), Chronicon Mundi, Corpus Christianorum, C.M, 64,Turnhout : Brepols, 2003.

LUC DE TUY, Chronicon mundi

MIGNE, Jacques Paul (éd.), Patrologie latine, 83, col. 1057-1058.

RODRIGUE DE TOLÈDE, De rebus Hispaniae

Édition :
FERNÁNDEZ VALVERDE, Juan (éd.), Rodericus Ximenius de Rada. Historia de rebus Hispaniae, Corpus Christianorum, C.M, 72, Turnhout : Brepols, 1987.

Traduction :
FERNÁNDEZ VALVERDE, Juan (trad.), Rodrigo Jiménez de Rada. Historia de los hechos de España, Madrid : Alianza Editorial, 1989.

RODRIGUE DE TOLÈDE, Historia romanorum

FERNÁNDEZ VALVERDE, Juan (éd.), Habis, 10-11, 1979-1980, p. 157-182.

2. Autres œuvres

ANSELME DE CANTORBÉRY, Monologion

CORBIN, Michel, L’œuvre d’Anselme de Cantorbéry, Paris : Cerf, 1986 ss.

ARISTOTE, Physique

PELLEGRIN, Pierre (éd. et trad.), Paris : Flammarion (Les Belles Lettres), 2000.

Bocados de oro (ALPHONSE X)

CROMBACH, Mechthild (éd.), Bocados de oro, Bonn : Romanisches Seminar del Universität, 1971.

CASSIODORE, Institutiones, I, 2-3, Mynors : Oxford, 1937.

CONRAD DE HIRSCHAU, Dialogus super auctores, Bruxelles : Latomus, 1955.

Flores de Filosofía (ALPHONSE X)

KNUST, Hermann (éd.), Dos obras didácticas y dos leyendas, Madrid : Sociedad de Bibliófilos Españoles, 1878.

GRÉGOIRE LE GRAND, Commentaire sur le premier livre des Rois, V, 84, CCL 14.

HUGUES de SAINT-VICTOR, Didascalicon

BUTTIMER, C.H. (éd.), Washington, 1939.

MIGNE, Jacques Paul (éd.), Patrologie latine, 170-177, Paris, 1854.

JEAN DE SALISBURY, Polycraticus

KEATS-ROHAN, K. S. B (éd.), Corpus Christianorum, Turnhout : Brepols, 1993.

JEAN SCOT ERIGÈNE, De Divisione naturae

MIGNE, Jacques Paul (éd.), in Patrologie Latine, 122, coll. 865-866.

Le Secret des secrets (ALPHONSE X)

KASTEN, Lloyd A. (éd.), El Poridat de las poridades, Madrid : Seminario de Estudios Medievales Españoles de la Universidad de Wisconsin, 1957.

Livre des croix (ALPHONSE X)

KASTEN, Lloyd A. et KIDDLE, Lawrence B. (éd.), Alfonso el sabio. Libro de las cruces, Madrid-Madison : C.S.I.C. (Instituto « Miguel de Cervantes »), 1961.

LUCIEN, « Comment il faut écrire l’histoire », Œuvres complètes, trad. Talbot, Hachette, 1866, p. 370-379.

Miroir du droit (ALPHONSE X)

Espéculo, in : Opúsculos del rey don Alfonso el Sabio, publicados y cotejados con varios códices antiguos por la Real Academia de la Historia, 2 vol., Madrid : Imprensa Real, 1836, 1, p. 1-474.

OVIDE, Héroïdes

BORNECQUE, H. (éd.) et PREVOST, M. (trad.), Paris : Belles Lettres, 1991.

PIERRE ABÉLARD, Dialectica

RIJK, Lambertus Marie de (éd.), Assen, 1956.

PIERRE ABÉLARD, Opera omnia

MIGNE, Jacques-Paul (éd.), Patrologie latine, 178.

SAINT AUGUSTIN, De ordine

GRENN, W.M. (éd.), in Opera, Corpus Christianorum 29, 1970.

SAINT AUGUSTIN, De doctrina christiana

MARTIN, I. (éd.), in Opera, Corpus Christianorum, 32, 1962.

SAINT AUGUSTIN, La cité de Dieu

MOREAU, L. et ESLIN, J. Cl. (trad.), 2 vol., Paris: Seuil, 1994, 2.

SAINT BONAVENTURE, Itinerarium mentis in Deum

SEPINSKI, A. (éd.), in Opera Theologica selecta, vol. V, Florence : Quaracchi, 1964.

SAINT BONAVENTURE, Libri I, II, III, IV Sententiarum

BELLO, L. M. (éd.), in Opera Theologica selecta, vol. IV, Florence : Quaracchi, 1934-1949.

Septénaire (ALPHONSE X)

VANDEFORD, Kenneth H. (éd.), Alfonso el Sabio. Setenario, Barcelona : Crítica, 1984.

THOMAS D’AQUIN, Summa theologiae

Fratrum Praedicatorum, Opera omnia, II, II, Rome, 1882-1906 (éd. française dite de la « Revue des Jeunes », Paris : Desclée, 1925 et suiv.).

THOMAS D’AQUIN, Tractatus de rege et regno ad regem Cypri

FRETTÉ, Stanislas Edouard (éd.), in Thomae Aquinatis Opera Omnia, Paris, 1875.

VIRGILE, L’Énéide

PERRET, Jacques (éd. et trad.), Paris : Belles Lettres, 1981.

3. Études sur la philosophie médiévale

BARON, Roger, Sciences et sagesse chez Hugues de Saint Victor, Paris, 1957.

CORNILLIAT, François, LOCKWOOD, Richard (coord.), Èthos et pathos. Le statut du sujet rhétorique, Actes du Colloque international de Saint-Denis (19-21 juin 1997), Paris : Honoré Champion, 2000.

COULOUBARITSIS, Lambros, Histoire et philosophie ancienne et médiévale, Paris : Grasset, 1998.

ECO, Umberto, Art et beauté dans l’esthétique médiévale, trad. de M. Javion, Paris : Grasset, 1997.

GILBERT, Pierre, Dire l’ineffable. Lecture du « Monologion » de saint Anselme, Paris, 1984.

GILSON, Étienne, La philosophie au Moyen Âge. De Scot Érigène à G. d’Occam, Paris : Payot, 1930. .

JOLIVET, Jean, Arts du langage et théologie chez Abélard, Paris : Vrin, 2000 (1969).

LE GOFF, Jacques, Les intellectuels au Moyen Âge, Paris : Seuil, 1985.

LIBÉRA, Alain de, Penser au Moyen Âge, Paris : Seuil, 1991.

VAN STEENBERGHEN, Fernand, La philosophie au XIIIe siècle, Paris : Louvain, 1996.

VERNANT, Jean-Pierre, « L’individu dans la cité », Sur l’individu, colloque de Royaumont, Paris : Seuil, 1987.

4. Études sur l’écriture, l’épistémè, l’imaginaire sémiotique médiévaux

BOURGAIN, Pascale, « Les verbes en rapport avec le concept d’« auteur », Auctor et auctoritas. Invention et conformisme dans l’écriture médiévale. Actes de colloque de Saint-Quentin-en-Yvelines (14-16 juin 1999), Paris : École des Chartes, 2001, p. 361-374.

BOUTET, Dominique (coord.), Écriture et mode de pensée au Moyen Âge, Paris : Presses de l’École Normale Supérieure, 1993.

BRUYNES, Edgar de, Études d’esthétique médiévale, 2 vol., Paris : Albin Michel, 1998 (1946), 1.

BURIDANT, Claude, Les problèmes de la traduction du latin en français à partir de l’histoire de France en français de Philippe Auguste, Lille : Ateliers de reproduction de l’Université de Lille, 1985.

CERQUIGLINI, Bernard, Éloge de la variante, Paris : Seuil, 1989.

CHENU, Marie Dominique, « Auctor, actor, autor », Bulletin de Cange, Archivum latinitatis Medii Aevi, 8 vol., 3, Niort, 1927, 3.

CURTIUS, Ernst Robert, La littérature européenne et le Moyen Âge latin, Paris : P.U.F., 1956.

DARBORD, Bernard, « Pratique de la paraphrase dans El conde Lucanor », in : L’activité paraphrastique en Espagne au Moyen-Âge, Colloque organisé par le Séminaire d’Études Médiévales Hispaniques (Paris, 17-19 novembre 1978), Cahiers de Linguistique Hispanique Médiévale, 14-15, 1989-1990, p. 111-119.

DRAGONETTI, Roger, Le mirage des sources. L’art du faux dans le roman médiéval, Paris : Seuil, 1987.

FAVREAU, Robert, « Commanditaire, auteur, artiste dans les inscriptions médiévales », Auctor et auctoritas. Invention et conformisme dans l’écriture médiévale. Actes de colloque de Saint-Quentin-en-Yvelines (14-16 juin 1999), Paris : École des Chartes, 2001, p. 37-60.

LECLERC, Gérard, Histoire de l’autorité. L’assignation des énoncés culturels et la généralogie de la croyance, Paris : P.U.F., 1996.

LODARES, Juan Ramón, « Las razones del “castellano derecho” », Cahiers de linguistique hispanique médiévale, 18-19, Paris : Klincksieck, 1993-1994, p. 313-334.
 « El mundo en palabras (Sobre las motivaciones del escritorio alfonsí en la definición, etimología, glosa e interpretación de voces) », Cahiers de linguistique hispanique médiévale, 21, Paris : Klincksieck, 1996-1997, p. 105-108.

LUBAC, Henri de, Exégèse médiévale, les quatre sens de l’écriture, 4 vol., Paris : Cerf, 1959-1964.

MATHEY-MAILLE, Laurence, « Traduction et création : de l’Historia Regum Britanniae de Geoffroy Monmouth au Roman de Brut de Wace », Écriture et mode de pensée au moyen âge, Paris : Presses de l’École Normale Supérieure, 1993, p. 187-194.

MINNIS, Alastair J., Medieval Theory of Autorship. Scolastic Litterary Attitudes in the Later Middle Ages, London: Scolar Press, 1984.

MINNIS, Alastair. J., SCOTT, A. Brian, Medieval Literary Theory and Criticism, Oxford: Clarendor Press, 1988.

PAULMIER-FOUCART, Monique, « L’actor et les auctores. Vincent de Beauvais et l’écriture du Speculum Majus », Auctor et auctoritas. Invention et conformisme dans l’écriture médiévale. Actes de colloque de Saint-Quentin-en-Yvelines (14-16 juin 1999), Paris : École des Chartes, 2001, p. 145-161.

POIRION, Daniel, « Ecriture et ré-écriture » Littérature, 41, 1981, p. 117-131.

RICHÉ, Pierre, Écoles et enseignement dans le Haut Moyen Âge, Paris : Picard, 1989.

STANESCO, Michel, « Le Texte primitif et la parole poétique médiévale », Écriture et modes de pensée du Moyen Âge, Paris : Presses de l’École Normale Supérieure, 1993, p. 151-156.

TODOROV, Tzvetan, Théories du symbole, Paris : Seuil, 1977.

ZIMMERMAN, Michel (dir.), Auctor et auctoritas. Invention et conformisme dans l’écriture médiévale. Actes de colloque de Saint-Quentin-en-Yvelines (14-16 juin 1999), Paris : École des Chartes, 2001.

ZUMTHOR, Paul, Essai de poétique médiévale, Paris : Seuil, 1972.
 « Le livre et l’univers » », Amor liborum, Amsterdam, 1958, p. 19-37.
 « Langue, texte, énigme, Paris : Seuil, 1981.

5. Langue, traduction, rhétorique

BORGES, Juan Luis, « Ruinas del Mapa habitadas por Animales », El hacedor, Madrid : Alianza Editorial, 1979.
 « Pierre Ménard, autor del Quijote », Ficciones, Madrid : Alianza Editorial, 1956.

CANO AGUILAR, Rafael, « La construcción del idioma en Alfonso X el sabio », Philologia Hispalensis, IV, 1989, p. 463-473.

CHEVALIER, Jean-Claude, DELPORT, Marie-France, « Traduction et réécriture dans la Historia troyana », Cahiers de linguistique hispanique médiévales, 14-15, 1989-1990, p. 91-104.

FARAL, Raymond, Les Arts poétiques du XIIe et du XIIIe siècles. Recherches et documents sur la technique littéraire du Moyen Âge, Paris : Champion, 1924.

IMPEY, Olga Tudorica, « Un dechado de la prosa literaria alfonsí : el relato cronístico de los amores de Dido », Romance Philology, XXIV, 1980, p. 1-27.
 « Ovid, Alfonso X, and Juan Rodríguez del Padrón: two Castilian translations of the Heroides and the beginning of Spanish sentimental prose », Bulletin of Hispanic Studies, LVII, 1980, p. 283-297.

LÁZARO CARRETER, Fernando, « Sobre el “modus interpretandi” alfonsí », Ibérida, 6, 1961, p. 97-114.

LAUSBERG, Heinrich, Manual de retórica literaria, 3 tomes, trad. de J. Pérez Riesco, Madrid : Gredos, 1999.

LIDA DE MALKIEL, Maria Rosa, « La General estoria : notas literarias y filológicas », Romance Philology, 12 (2), nov. 1958, p. 111-142.

MENCÉ, Corinne, Fuero Juzgo (Manuscrit Z.III.6 de la Bibliothèque de San Lorenzo de El Escorial), Thèse de doctorat soutenue à l’Université de Paris XIII (déc. 1996), Lille, A.N.R.T., 1997, 3 vol., I.

MENCÉ-CASTER, Corinne, « De la compilation et de la traduction comme stratégies scripturales d’un entre-deux auctorial », Penser l’entre-deux. Entre hispanité et américanité, Actes du colloque international tenu à la Martinique (10-11 mars 2005), APHM-CEREAH, 2005, p. 49-64.
 « Du rôle des modalités dans la construction de l’ethos discursif du locuteur : le récit de la révolte des esclaves de Tyr contre leurs maîtres dans la Première chronique générale d’Espagne », Cahiers de linguistique et de civilisation hispanique médiévales, Lyon : ENS-Éditions, 27, 2004, p. 95-106.

NIEDEREHE, Hans-Josef., Alfonso X el Sabio y la lingüística de su tiempo (trad. de Carlos MENCHES), Madrid : S.G.E.L., 1987.

ORTEGA Y GASSET, José, « Miseria y esplendor de la traducción » (1937), Misión del bibliotecario y otros ensayos afines, Madrid : Revista de Occidente, 1980.

PEETERS, Jean, La méditation de l’étranger (sociolinguistique de la traduction), Artois : Presses Université, 1999.

PERELMAN, Chaïm, OLBRECHTS-TYTECA, Lucie, Traité de l’argumentation, Bruxelles : Université de Bruxelles, 1992.

PERONA, José, « De rerum et verborum significatione : el título XXXIII de la Séptima Partida y la Summa Azonis », Homenaje al profesor Lapesa, Murcia : Universidad de Murcia, 1990, 157-190.

POINSOTTE, Jean-Michel, « L’image de Didon dans l’Antiquité tardive », in : René MARTIN (éd.), Énée et Didon. Naissance, fonctionnement et survie d’un mythe, Paris : Éditions du CNRS, 1990, p. 43-55.

POMEL, Fabienne, « La fonction-auteur » dans le Roman de la Rose de Jean de Meun : le double jeu de la consécration et de l’esquive », Une histoire de la « fonction-auteur » est-elle possible ?, Actes du colloque de l’E.N.S. de Fontenay-Saint-Cloud, Saint-Etienne : Université de Saint-Etienne, 2001, p. 89-106.

ROUDIL, Jean, « Levouloir-dire et le dit. Tradition partagée et originalité dans la littérature juridique espagnole au XIIIe siècle, Cahiers de linguistique hispanique médiévale, Paris : Klincksieck, 18-19, 1993-94, p. 133-167.

VAUCHER, André (dir.), Dictionnaire encyclopédique du Moyen Âge, Paris, 1997.

6. Instruments, théorie, méthodologie

ALTHUSSER, Louis, Positions (1964-1975), Paris : Éditions Sociales, 1976.

AUTHIER-REVUZ, Jacqueline, Ces mots qui ne vont pas de soi : Boucles réflexives et non-coïncidences du dire, 2 vol., Paris : Larousse, 1995.

BAKHTINE, Michel, Esthétique de la création verbale, Paris : Gallimard, 1984.

BARTHES, Roland, « De l’œuvre au texte », Le bruissement de la langue, Paris : Seuil, 1984.
 « Texte (théorie du) » in : Encyclopaedia Universalis, 1995.
 et alii, « Conférence de conclusion », Exégèse et herméneutique, Paris : Seuil, 1971.

BAUDRY, Jean-Louis, « Écriture, fiction, idéologie », Tel quel : théorie d’ensemble, Paris : Seuil, 1968.

BENVENISTE, Émile, Le vocabulaire des institutions indo-européennes, 2 vols., 2 : Pouvoir, droit, religion, Paris : Minuit, 1969.
 Problèmes de linguistique générale, Paris : Gallimard, 1966.

BERNADET, Arnaud, « L’historicité de l’auteur : une catégorie problématique », Une histoire de la « fonction-sujet » est-elle possible ? , Saint-Etienne : Université de Saint-Etienne, 2001, p. 13-31.

BOURDIEU, Pierre, Langage et pouvoir symbolique, Paris : Fayard, 1982.

CERTEAU, Michel de, L’écriture de l’histoire, Paris : Gallimard, 1975.

CHARLES, Michel, Introduction à l’étude des textes, Paris : Seuil, 1995.

COMPAGNON, Antoine, La seconde main ou le travail de la citation, Paris : Seuil, 1979.
 Le démon de la théorie, Paris : Seuil, 1998.

DIAZ, José-Luis, « La notion d’« auteur » (1750-1850) », Une histoire de la « fonction-auteur » est-elle possible ?, Saint-Étienne : Université de Saint-Étienne, 2001, p. 169-190.

ECO, Umberto, Lector in fabula, trad. de M. Bouhazer, Paris : Grasset, 1985 (1979).

FOUCAULT, Michel, « Qu’est-ce qu’un auteur ? », Dits et écrits I (1954-1975), Paris : Gallimard, 2001 (1994).
 « Sur l’archéologie des sciences. Réponse au Cercle d’épistémologie », Dits et écrits, (1954-1975), Paris : Gallimard, 2001 (1994).
 Naissance de la clinique, Paris : P.U.F., 1972.
 Les mots et les choses, Paris : Gallimard, 1966.

FUCHS, Catherine, Paraphrase et énonciation, Paris : Ophrys, 1994.

GADAMER, Hans Georg, Vérité et méthode, Paris : Seuil, 1976.

GENETTE, Gérard, Palimpsestes (La littérature au second degré), Paris : Seuil, 1982.

GOODMAN, Nelson, ELGIN, Catherine Z., « Interprétation et identité : l’œuvre survit-elle au monde ? », Esthétique et connaissance (Pour changer de sujet), trad. de R. POUVET, Paris : l’Éclat, 1990.

HEIDEGGER, Martin, Être et temps, Paris : Gallimard, 1986(1964). .

HIRSCH, Eric Donald, Validity in Interpretation, New Haven: Yale University Press, 1967.

JAUSS, Hans Robert, Pour une esthétique de la réception, Paris : Gallimard, 1978.

JOUVE, Vincent, L’effet-personnage dans le roman, Paris : P.U.F., 1992.

KERBRAT-ORECCHIONI, Catherine, L’énonciation, Paris: Armand Colin, 1999.

MAINGUENEAU, Dominique, Le contexte de l’œuvre littéraire (Énonciation, écrivain, société), Paris : Dunod, 1993.
 Éléments de linguistique pour le texte littéraire, Paris : Bordas, 1990 (1986).

MARIN, Louis, « Mimésis et description », De la représentation, Paris : Gallimard-Seuil, 1994.

MESCHONNIC, Henri, Pour la Poétique, 2 vol., II, Paris : Gallimard, 1973.
 Politique du rythme, politique du sujet, Paris : Verdier, 1995.

PẾCHEUX, Michel, L’inquiétude du discours, textes choisis et présents par Denise Maldidier, Paris : Éditions des Cendres, 1990.

PICARD, Raymond, Nouvelle critique ou nouvelle imposture, Paris : Pauvert, 1965.

POTTIER, Bernard, Théorie et analyse en linguistique, Paris : Hachette, 1992.

RABAU, Sophie, L’intertextualité, Paris : Flammarion, 2002.

REY-DEBOVE, Josette, Le métalangage, Paris : Armand Colin, 1997.

RICŒUR, Paul, « Rhétorique-Poétique-Herméneutique », De la métaphysique à la rhétorique, Bruxelles : Université de Bruxelles, 1986, p. 143-150.
 Temps et récit. La configuration dans le récit de fiction, 3 vol., Paris : Points Essai, 1991, 2.

SAFOUAN, Moustapha, « De la structure en psychanalyse, contribution à un théorie du manque », DOCROT et alii. Qu’est-ce que le structuralisme ?, Paris : Seuil, 1968.

SCHAEFFER, Jean-Marie, Qu’est-ce qu’un genre littéraire ?, Paris : Le Seuil, 1989.

STANESCO, Michel « À l’origine du roman : le principe esthétique de la nouveauté comme tournant du discours littéraire », Styles et Valeurs. Pour une histoire de l’art littéraire au Moyen Âge, Paris : Sedes, 1990.

TODOROV, Tzvetan., Poétique de la prose, Paris : Seuil, 1971.

VASSE, Dominique, Le poids du réel, sa souffrance, Paris : Seuil, 1983.

ZINK, Michel, La subjectivité littéraire, Paris : P.U.F., 1985.

7. Histoire, études sur l’historiographie

BIZZARRI, Hugo, « Las colecciones sapienciales castellanasen el proceso de reafirmación del poder monárquico (siglos XIII y XIV) », Cahiers de Linguistique hispaniques médiévale, Paris : Klincksieck, 20, 1995, p. 35-74.

CATALÁN MENÉNDEZ PIDAL, Diego, De Alfonso X al condo de Barcelos. Cuatro estudios sobre el nacimiento de la historiografía romance en Castilla y Portugal, Madrid : Gredos (Seminario Menéndez Pidal), 1962.
 De la silva textual al taller historiográfico alfonsí, Madrid : Universidad de Madrid, 1997.

CABALLERO LÓPEZ, J.A., « Desde el mito a la historia», in Memoria, mito y realidad en la historia medieval, Logroño : Instituto de Estudios Riojanos, 2003, p. 33-60.

CHALON, Louis, « Comment travaillaient les compilateurs de la Primera crónica general de España », Le Moyen Âge, 82 (2), 1976, p. 289-300.

FERNÁNDEZ-ORDÓŇEZ, Inés, Las estorias de Alfonso el Sabio, Madrid : Istmo, 1992.

GENET, Jean-Philippe, L’histoire et les nouveaux publics dans l’Europe médiévale (XIII e-XVe siècles), Actes du colloque international organisé à la Casa de Vélasquez (23-24 avril 1993), Paris : Publications de la Sorbonne, 1997.
 La mutation de l’éducation et de la culture médiévales, 2 vol., Paris : Seli Arslan, 1999.

GÓMEZ REDONDO, Fernando, Historia de la prosa medieval castellana, Madrid, Cátedra, 1998.
 « La Voz y el Discurso Narrativo de la Estoria de España. Los Trece Primeros Capítulos, L’histoire et les nouveaux publics dans l’Europe médiévale (XIIIe-XVe siècles), Actes du colloque international organisé à la Casa de Vélasquez (23-24 avril 1993), Paris : Publications de la Sorbonne, 1997, p. 145-164.

GÓMEZ PÉREZ , José, « Fuentes y cronología en la Primera Crónica General de España », Revista de archivos, bibliotecas y museos, 67 (2), 1959.

GUENÉE, Bernard, Histoire et culture historique dans l’Occident médiéval, Paris : Aubier Montaigne, 1980.
 « Histoire et chronique. Nouvelles réflexions sur les genres au Moyen Âge, » in : La chronique et l’histoire au Moyen Âge, Actes du colloque des 24 et 25 mai 1982, Paris : Presses de la Sorbonne, 1986, p. 3-12.

HUIZINGA, Jean, L’automne du Moyen Âge, (trad. franç. de J. Bastin), Paris : Payot, 1989.

MARAVALL, José Antonio, Teoría del histórico, Madrid : Taurus, 1967.

MARTIN, Georges, Histoires de l’Espagne médiévale, Annexes des Cahiers de linguistique hispanique, Paris : Klincksieck, 11, 1997.
 Les juges de Castille. Mentalités et discours historique dans l’Espagne médiévale, Annexes des Cahiers de linguistique médiévale, Paris : Klincksieck, 6, 1992.

MENÉNDEZ PIDAL, Gonzalo, « Cómo trabajaron las escuelas alfonsíes », Nueva revista de filología hispánica, 5 (4), 1951, p. 363-383.

MENÉNDEZ PIDAL, Ramón, Primera crónica general de España, 2 vol., Madrid : Gredos, 1955.
 Poesía juglaresca y juglares : aspectos de la historia literaria y cultural de España, Madrid : Espasa-Calpe, 1929.
 « De Alfonso a los dos Juanes. Auge y culminación del didactismo (1252-1370) », Studia hispanica in honorem R. Lapesa, Madrid: Gredos, 1972, p. 63-83.

RICO, Francisco, Alfonso el Sabio y la « General estoria ». Tres lecciones, Ariel : Barcelona, 1984.

SESMA MUŇOZ, J. Ángel, « La creación de la memoria histórica, una selección interesada del pasado », Memoria, mito y realidad en la historia medieval, Logroño : Instituto de Estudios Riojanos, 2003, p. 13-32.

SOLALINDE, Antonio García de, « Intervención de Alfonso X en la redacción de sus obras», Revista de filología española, 2, 1915, p. 283-288.
 « Una fuente de la Primera Crónica General : Lucano », Hispanic review, 9, 1941, p. 235-242.

VALDEÓN BARUQUE, Julio, Las Raíces medievales de Castilla y León, Valladolid : Ámbito alarife, 2004.