Skip to navigation – Site map

Lexique castillan/français de la Deuxième partie d’Alphonse X le Sage

By Sophie Hirel-Wouts

Témoignage de la réflexion traductologique menée sur le texte juridique du roi Sage, ce premier lexique castillan/français de la Deuxième partie révèle les procédés de détermination lexicographique auxquels les législateurs alphonsins eurent recours et permet de saisir la charge sémantique nouvelle qu’ils s’employèrent à insuffler aux vocables dans les dernières décennies du XIIIe siècle. Le lexique compte à ce jour plus de mille entrées. La poursuite de l’entreprise collective de traduction permettra de le compléter régulièrement et de proposer, à terme, un outil précieux pour de futures traductions.

Publié avec le concours d’AILP (GDRE 671, CNRS).

Couverture : Manuscrit Arsenal 1186, f° 30 v°. 
Crédits : Bibliothèque nationale de France, Paris.

Information

Collection :
Travaux en cours
Éditeur :
SEMH-Sorbonne - CLEA (EA 4083)
Published :
March 2010
Place of publication :
Paris
Publication year :
2010
Format :
21x29,7
  • A [Full text]
  • B [Full text]
  • C [Full text]
  • D [Full text]
  • E [Full text]
  • F [Full text]
  • G [Full text]
  • H [Full text]
  • I [Full text]
  • J [Full text]
  • L [Full text]
  • LL [Full text]
  • M [Full text]
  • N [Full text]
  • O [Full text]
  • P [Full text]
  • Q [Full text]
  • R [Full text]
  • S [Full text]
  • T [Full text]
  • U [Full text]
  • V [Full text]
  • X | Y [Full text]

About the author

  • Maître de Conférence en Linguistique espagnole à l’Université Paris-Est (Marne-la-Vallée), Sophie Hirel-Wouts est l’auteur d’une thèse sur les origines du royaume d’Aragon dans l’historiographie de l’Est péninsulaire. Elle travaille essentiellement sur la pensée politique au XVe siècle et ses manifestations dans l’écriture de l’histoire et est aussi l’auteur de plusieurs articles sur les traces d’un vécu marrane dans La Célestine de Fernando de Rojas.

    Sophie Hirel-Wouts es Maître de Conférence en Lingüística en la Universidad de Paris Este (Marne-la-Vallée). Autora de una tesis de Doctorado sobre los orígenes de Aragón en la historiografía del Este peninsular, se interesa especialmente por el pensamiento político en el siglo XV y sus manifestatciones en la escritura de la historia. Escribió también varios artículos sobre los « marranos » en La Celestina de Fernando de Rojas.