Navigation – Plan du site

Présentation

Les Livres d’e-Spania comportent trois collections : « Sources », « Études » et « Travaux en cours ». Celles-ci peuvent accueillir des ouvrages écrits en diverses langues européennes.
La collection « Sources » est consacrée à l’édition ou à la traduction d’œuvres et de documents. Soucieuse de conjuguer rigueur scientifique et lisibilité, elle s’adresse à un lectorat pluridisciplinaire : linguistes, philologues, littéraires et historiens.
La collection « Études » est destinée à la publication de monographies critiques portant sur les langues, les littératures, les arts ou l’histoire de la péninsule Ibérique au Moyen Âge et à l’époque moderne.
La collection « Travaux en cours » rassemble des traductions ou des publications de grande ampleur, menées collectivement à moyen ou long terme, et qui donnent lieu à une édition évolutive.
 
Le rythme de publication des Livres d’e-Spania est en moyenne d’un à deux ouvrages par an dans chacune des collections.
La sélection des ouvrages relève des comités qui assument actuellement la politique de publication, très filtrante, de la revue e-Spania.
 
Au plan institutionnel, Les Livres d’e-Spania bénéficient du soutien de l’Université Paris-Sorbonne, de son École doctorale IV et de CLEA (EA 4083). Lire la suite...

 

 

Dernier volume en ligne
Gonzalo de Berceo - Sacrement et Apocalypse

Le sacrifice de la messe et Les signes qui apparaîtront avant le Jugement dernier - Traduction
de France Autesserre et Monique de Lope-Rivière
Couverture

L’autel, le Temple, le Sang, l’Agneau : les perspectives eschatologiques du sacrement de l’eucharistie déploient les images phares de l’Apocalypse de Jean. Gonzalo de Berceo fait œuvre spirituelle plutôt que doctrinale dans ces deux poèmes, moins réputés que les vies de Saints ou que l’œuvre mariale de cet auteur, qui écrivait à San Millán de la Cogolla vers le milieu du XIIIe siècle. Pourtant, face aux Miracles de notre Dame, ici, la présence rédemptrice du Christ, dans le sacrement ainsi que dans l’évocation des temps derniers, ne manque pas de force. Le rituel de la messe est une prière de rédemption pour la « famille » monastique. Miracles et sacrements ont en commun de montrer dans le monde terrestre l’intervention du divin. Mais contrairement aux miracles, où Dieu manifeste sa puissance, la déléguant souvent à Marie et à ses saints, dans le sacrement de l’eucharistie, il se donne mystérieusement et pleinement dans sa divinité. Le mystère de la transsubstantiation réalise l’avènement du Christ parmi les hommes quand la messe est célébrée ; cette révélation est également portée par la vision initiatique de Jean (Αποκάλυψις Ιησού Χριστού, « la révélation de Jésus-Christ »), référence explicite, à travers Saint Jérôme, des Signes qui apparaîtront avant le Jugement dernier.


Couverture
: Beatus de Facundus (1047)
Crédits
: Bibliothèque Nationale d'Espagne, Vit. 14-2

Actualités

e-Spania

Calenda | Moyen Âge

Calenda | Péninsule ibérique